Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi

Le président français Emmanuel Macron a décrété un jour de deuil national mercredi prochain, en hommage à son prédécesseur Valéry Giscard d’Estaing, décédé la veille à l’âge de 94 ans dès suites du Covid-19.

Le 2 février prochain, jour de sa naissance, un hommage solennel sera organisé au Parlement européen de Strasbourg, a indiqué Macron dans une allocution télévisée d’hommage à Feu Valéry Giscard d’Estaing, qui a dirigé le pays entre 1974 et 1981.

Emmanuel Macron a indiqué par ailleurs que son prédécesseur ne souhaitait pas que soit organisé en son honneur un hommage national et que ses obsèques se dérouleront dans l’intimité familiale.

« Les Français qui le souhaitent pourront écrire quelques mots d’hommage dans nos Mairies et à Paris, au Musée d’Orsay, ce haut lieu de culture que nous lui devons », a-t-il ajouté par ailleurs.

Le Président de la République a salué à cette occasion le projet de modernisation soutenu par Valéry Giscard d’Estaing à un « rythme sans précédent » et en « s’engageant pour donner à l’Europe l’idéal et la volonté qui lui ont souvent manqué ».

« Oui, par les transformations engagées, par les réformes menées, l’action déployée, par son œuvre et sa pensée, Valéry Giscard d’Estaing, habite aujourd’hui nos vies, sans doute plus encore que nous ne le pensons », a déclaré Macron.

Dans un long message de condoléances communiqué par l’Élysée plus tôt dans la journée, le Chef de l’Etat avait rendu hommage à un homme « politique de progrès et de liberté» dont «le septennat transforma la France», affirmant que les orientations qu’avait données Valéry Giscard d’Estaing à la France « guident encore nos pas ».

Valéry Giscard d’Estaing avait été hospitalisé à Tours le 17 novembre dernier pour « une insuffisance cardiaque ». Il est décédé mercredi soir « entouré de sa famille » dans sa propriété d’Authon dans le Loir-et-Cher.

En septembre, l’ancien président de la République avait déjà été hospitalisé à l’hôpital Georges Pompidou, à Paris, pour « une légère infection aux poumons ».

Plus jeune président de la Vème République lorsqu’il est élu en 1974 à l’âge de 48 ans, il avait fait l’une de ses dernières apparitions publiques le 30 septembre 2019 lors des obsèques à Paris de Jacques Chirac.

Après son mandat présidentiel, il avait été nommé au Conseil constitutionnel jusqu’à sa mort. Une minute de silence a été observée à l’Assemblée nationale à sa mémoire.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page