Jordanie: un groupe de rock interdit de concert pour apologie de l’homosexualité et satanisme

Les fans jordaniens du groupe libanais Mashrou’ Leila seront déçus. Le royaume hachémite a décidé d’interdire le concert du groupe prévu cette semaine et l’accuse de faire l’apologie de l’homosexualité et de satanisme.

La nouvelle a été justifiée aujourd’hui par le député jordanien Bassam Al Batouch: « Le gouverneur d’Amman a confirmé l’annulation ». Ce dernier a souligné sur son compte Facebook qu’il a fait partie du comité ayant imposé l’annulation.

D’après sa publication, le groupe de rock Mashrou’ Leila ferait une apologie de l’homosexualité et du satanisme et inciterait à une révolte générale contre les systèmes politiques en place dans la région.

Cette interdiction soudaine est due à l’homosexualité, connue publiquement, du chanteur de Mashrou’ Leila, Hamed Sinno. En Jordanie, comme dans la majorité du monde arabe, l’homosexualité est considérée comme un délit passible de prison.

Le groupe Mashrou’ Leila a confirmé l’annulation de son concert à Amman sur sa page Facebook. Il explique avoir reçu une notification officielle du ministère du tourisme disant que l’évènement était en «contradiction avec le caractère historique du site antique romain où il devait se produire».

La version officieuse est tout autre: le groupe est désormais interdit de jouer sur le territoire jordanien à cause de ses convictions politiques, religieuses, et de sa défense de la liberté sexuelle.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page