Marches contre le 5ème mandat: décès d’un manifestant à Alger

Ça chauffe en Algérie. Un manifestant est décédé vendredi 1er mars à Alger lors d’une marche contre le 5ème mandat. Il s’agit de Hacen Benkhedda, âgé de 60 ans et fils de Benyoucef Benkhedda, le 2ème président du gouvernement provisoire pendant la révolution en Algérie.

L’annonce du décès a été faite par son frère, Salim, sur sa page officielle. Il a indiqué que Hacen est mort dans une bousculade. «Au niveau de l’hôtel Algeria, la marche s’est arrêtée alors qu’elle se déroulait en parfaite non-violence, mais soudainement, les forces de l’ordre sont intervenues avec violence, ce qui a créé un grand encombrement entre ceux qui montaient et ceux qui descendaient la rue. Ces faits ont coïncidé avec l’arrivée de nombreux ‘’baltaguis’’ sur les lieux et à qui le terrain a été cédé pour qu’ils puissent voler et piller», a affirmé Salim Benkhedda à TSA Algérie. Et d’ajouter : «A 19h30, un employé de l’hôpital m’a appelé pour m’informer de la présence le cadavre de mon frère à la morgue. La bande au pouvoir et ses baltaguis ont tué mon frère».

Hassan Benkhedda sera inhumé ce samedi 2 mars au cimetière Sidi Yahya.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page