Manifestations aux USA: Trump menace de déployer l’armée

Le président américain Donald Trump a menacé lundi soir de déployer l’armée pour mettre fin « immédiatement » aux « émeutes et à l’anarchie » alors que le pays est secoué par des manifestations historiques suite au meurtre de George Floyd, un afro-américain tué par la police à Minneapolis.

« Je suis votre président de la loi et de l’ordre et un allié de tous les manifestants pacifiques. Mais ces derniers jours, notre nation a été prise par des anarchistes professionnels, des foules violentes, des pyromanes, des pillards, des criminels, des émeutiers, Antifa et d’autres », a déclaré le président américain dans un discours au Rose Garden, à la Maison Blanche.

Le président Trump a annoncé qu’il avait pris des mesures présidentielles pour « arrêter la violence et rétablir la sécurité et la sûreté en Amérique » et mobilisé des ressources fédérales pour arrêter les émeutes et les pillages.

Il a précisé que ses mesures entreraient en vigueur « immédiatement » et qu’il « avait fortement recommandé » à chaque gouverneur de déployer la Garde nationale en « nombre suffisant pour que nous dominions les rues ».

Trump a ajouté que les maires et les gouverneurs doivent établir une « présence écrasante des forces de l’ordre jusqu’à ce que la violence soit réprimée ». Si la ville ou l’État refuse de prendre des mesures, le président américain a prévenu qu’il déploierait l’armée.

Le président a aussi relevé qu’il prenait également des « mesures rapides » pour protéger la capitale nationale, notamment en envoyant « des milliers et des milliers de soldats lourdement armés, du personnel militaire et des agents des forces de l’ordre pour arrêter les émeutes, les pillages, le vandalisme, les agressions et la destruction gratuite de propriété. »

En parallèle à cette allocution, les forces de l’ordre, appuyées par la Garde nationale, ont dispersé des manifestants devant la Maison Blanche à l’aide de gaz lacrymogène. Quelques instants plus tard, le président américain s’est rendu à pied à partir de la Maison Blanche vers l’église épiscopale Saint John, qui avait été incendiée il y a quelques jours lors des émeutes.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le roi Mohammed VI a écrit à Donald Trump

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président des États-Unis d'Amérique, Donald Trump à l'occasion de la célébration de la fête de l'indépendance de son pays.