Madrid: déploiement de l’armée à partir de lundi

Le gouvernement central espagnol a accédé à la demande des autorités locales de Madrid de déployer l’armée dans la capitale, à partir de lundi, pour circonscrire la propagation de la pandémie du Covid-19, devenue incontrôlable.

Outre l’armée, la capitale espagnole verra également un déploiement considérable de la police et de la Guardia Civil pour dresser des tentes, effectuer des tests, désinfecter les locaux et surveiller le respect des restrictions.

Le ministre de la Santé, Salvador Illa, a dit s’attendre à « des moments difficiles » et le gouvernement va annoncer, vendredi, de nouvelles restrictions, sans toutefois aller jusqu’au confinement total.

Les autorités ne prévoient pas non plus de fermer les établissements scolaires car, a affirmé la ministre de l’Education, Isabel Celaa, « les centres scolaires ne sont pas des lieux de contagion ». Si des cas sont détectés en milieu scolaire, cela est dû à la zone où se trouve l’école, a-t-elle soutenu.

Un hôpital dédié aux maladies du Covid-19 a été construit en toute urgence, à Madrid, pour un coût chiffré à 50 millions d’euros.

L’Espagne a pulvérisé le record des contaminations, dont plus de la moitié enregistrée à Madrid. Près de 30.000 morts et 400.000 contaminations ont été enregistrés dans ce pays européen.

M.S.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nouvelles mesures restrictives : ce qui change à Al Hoceima

Les autorités provinciales de la préfecture d'Al Hoceima ont annoncé, vendredi, l'adoption d'une série de mesures restrictives pour endiguer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).