Liberté de la presse: le Maroc dans le rouge selon RSF

Reporters Sans Frontières a publié ce mercredi son classement annuel sur la liberté de la presse. Le Maroc est classé 131ème.

Le royaume ne brille pas par sa liberté de presse, c’est ce qu’a confirmé l’organisation internationale Reporters Sans Frontières dans son dernier rapport.

« La liberté de la presse se détériore doucement mais surement au Maroc » , indique le rapport qui affirme que les autorités ont une grande emprise dans le secteur de l’audiovisuel et de la presse écrite. Selon l’étude de RSF, les principaux thèmes censurés au Maroc sont la monarchie, l’islam et le Sahara.

Le rapport a également critiqué la répression qu’utilise le Maroc envers la presse étrangère qui « n’est pas épargnée », en rappelant l’expulsion du groupe de journalistes de France 3, venus au Maroc pour préparer un reportage sur l’économie et les droits de l’homme au sein du royaume.

En guise de conclusion, le rapport de Reporters Sans Frontières a souligné que « la progression limitée remarquée au niveau de la presse audiovisuelle et écrite risque de devenir obsolète ».

D’après le rapport, la liberté de la presse se dégrade de plus en plus ces dernières années. Ce classement qui concerne 180 pays, s’appuie sur une série d’indicateurs, comme l’indépendance des médias, l’environnement et l’autocensure.

Concernant les pays voisins, l’Algérie dépasse le Maroc de deux points (129e), la Tunisie est classée 96ème, et la Libye figure parmi les derniers de la classe puisqu’elle est en 164ème position.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page