Liban: Saad Hariri jette (déjà) l’éponge

Le Premier ministre désigné au Liban, Saad Hariri, a annoncé ce jeudi qu’il renonçait à former un gouvernement, après sa rencontre avec le président Michel Aoun.

Lors d’une conférence de presse, Hariri a souligné qu’il n’est pas parvenu à un accord avec le président. « Il est évident que nous ne serons pas capables de nous entendre avec son excellence le président », a dit le Premier ministre désigné.

Saad Hariri, qui a proposé mercredi une équipe de 24 ministres, a indiqué que le président Michel Aoun avait réclamé des amendements à la liste du gouvernement, changements auxquels il était opposé.

« Je lui ai proposé plus de temps pour réfléchir et il a dit ‘Nous ne pourrons pas nous mettre d’accord’. C’est pourquoi je me suis excusé de ne pas pouvoir former le gouvernement, que Dieu aide le pays », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri, a présenté mercredi au président du pays, Michel Aoun, sa nouvelle équipe gouvernementale composée de 24 ministres technocrates, formulant son vœu d’obtenir une réponse le lendemain.

Près de 9 mois après la démission du gouvernement Diab, suite à l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020, le Liban a connu une impasse politique et un effondrement économique, sur fond d’échange d’accusations entre le président libanais et Hariri d’entraver la formation d’un gouvernement.

YB


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page