Liban: le nouveau Premier ministre jette l’éponge

Le Premier ministre libanais désigné Moustapha Adib a renoncé ce samedi à former un nouveau gouvernement, évoquant son « incapacité » à réaliser les aspirations des Libanais pour un cabinet réformiste.

« Je m’excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche de former le gouvernement », a déclaré Moustapha Adib lors d’une allocution télévisée, présentant ses excuses aux Libanais pour son « incapacité » à réaliser leurs « aspirations pour un gouvernement réformiste ».

Ce diplomate a été chargé le 31 août dernier de former un nouveau gouvernement après la démission du cabinet dirigé par Hassan Diab à la suite de l’explosion dévastatrice au port de Beyrouth le 4 août qui a fait plus de 190 morts et plus de 6.500 blessés.

Adib s’était engagé après sa désignation à constituer une équipe ministérielle « d’experts » et de personnes « compétentes » capable d’enclencher des réformes longtemps attendues.

Le Liban vit depuis un an l’une des pires crises économiques, sociales et politiques de son histoire, marquée par une dégringolade de sa monnaie nationale, une hyperinflation et une paupérisation à grande échelle de la population.

La crise a été amplifiée par la pandémie du Covid-19 et l’explosion tragique le 4 août au port de Beyrouth ayant enclenché la mobilisation de la communauté internationale.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Liban: terrible incendie au port de Beyrouth

Un incendie s'est déclaré jeudi dans un entrepôt du port de Beyrouth, causant la panique parmi des Libanais toujours sous le choc de l'explosion meurtrière et dévastatrice qui a traumatisé la capitale il y a seulement cinq semaines.