L’Espagne en récession, le PIB chute de 18,5%

Le Produit intérieur brut (PIB) a enregistré une baisse historique de 18,5% lors du deuxième trimestre de l’année en cours par rapport à la même période de 2019, selon les données de l’Institut national de la statistique (INE), publiées vendredi.

Avec cette mauvaise performance, due à la crise liée au nouveau coronavirus et à la paralysie des activités économiques, le pays ibérique est entré en récession.

La quatrième économie de la zone euro enchaîne deux trimestres consécutifs de recul du PIB, qui avait chuté de 5,2% au premier trimestre.

Par secteurs, ceux du commerce, des transports et de l’hôtellerie ont subi une chute spectaculaire de 40% de leur production de richesse en comparaison avec le trimestre précédent. D’autres secteurs importants comme la construction et l’industrie ont chuté de 24% et 18,5% respectivement.

De son côté, le tourisme, moteur de l’économie espagnole représentant 12% du PIB, a enregistré un recul de 60% de ses revenus.

La consommation des ménages a reculé de près de 21% entre avril et juin, alors que les investissements des sociétés ont chuté de 22%.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page