Les salaires des grands patrons aux USA (New York Times)

©DR

Les rémunérations des patrons des grandes entreprises américaines augmentent à un rythme deux fois plus élevé que les salaires des employés moyens, selon une enquête du New York Times.

Ainsi, en 2018, les 200 PDG les mieux payés des Etats-Unis ont perçu une compensation de 18,6 millions de dollars en moyenne, en hausse de 1,1 million ou 6,3% par rapport à l’année précédente.

Au cours de la même période, les employés américains du secteur privé ont perçu une augmentation salariale moyenne de 3,2%, précise cette enquête diligentée par le New York Times et réalisée par le cabinet Equilar.

La palme d’or des PDG les mieux rémunérés revient au fondateur de Tesla, Elon Musk, qui a gagné 2,3 milliards de dollars, ce qui constitue l’une des rémunérations les plus importantes jamais enregistrées.

En deuxième position, l’enquête place le PDG de Discovery, une entreprise de divertissement, qui a perçu 129,5 millions de dollars l’an dernier, suivi du patron de Palo Alto Networks, une entreprise de cybersécurité, Nikesh Arora, qui a encaissé pas moins de 125 millions de dollars, poursuit la même source.

Oracle a offert à ses deux directeurs généraux des paiements de 108 millions de dollars chacun, un peu moins que le PDG de la firme, Larry Ellison.

La directrice générale d’Uber, Dara Khosrowshahi, vient compléter le top 10 du classement d’Equilar, avec 45,3 millions de dollars, même si l’entreprise n’était pas cotée en bourse à l’époque, rapporte le Times qui note que les patrons des fonds spéculatifs, qui gagnent des centaines de millions de dollars par an, ne sont pas pris en compte dans cette enquête.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Accusations de viol: nouveau coup dur pour Cristiano Ronaldo

L’affaire de Cristiano Ronaldo, accusé de viol, est loin de son dénouement.