Les États-Unis une nouvelle fois remontés contre l’Iran

Le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a réaffirmé, ce dimanche, la responsabilité de l’Iran dans les attaques contre deux pétroliers dans le détroit d’Ormuz, et souligné la détermination des Etats-Unis de défendre la liberté de navigation commerciale dans le Golfe.

“C’est indéniable ce qui s’est passé. Il s’agissait d’attaques de la part de la République islamique d’Iran contre la navigation commerciale, la liberté de navigation, dans l’intention manifeste d’empêcher le transit par le détroit” d’Ormuz, dans le Golfe d’Oman, a-t-il déclaré dans une interview avec Fox New.

“Il n’y a pas de doute. La communauté du renseignement dispose de nombreuses données, de nombreuses preuves. Le monde en viendra à en voir une bonne partie, mais le peuple américain devrait être assuré de savoir qui est l’auteur de ces attaques et d’une demi-douzaine d’autres attaques à travers le monde au cours des 40 derniers jours”, a-t-il ajouté.

Le chef de la diplomatie américaine a également assuré que les Etats-Unis vont garantir la navigation commerciale dans le détroit d’Ormuz.

“Nous allons garantir la liberté de navigation dans le détroit. C’est un défi international. Ceci est important pour le monde entier”, a-t-il déclaré, relevant que très peu de notre pétrole brut traverse le Golfe ces jours-ci.

Il a, à cet égard, ajouté que “les États-Unis vont s’assurer que nous prenons toutes les mesures nécessaires, diplomatiques ou autres, pour parvenir à ce résultat”.

“Le président Trump a tout fait pour éviter la guerre. Nous ne voulons pas de guerre. Nous avons fait notre possible pour éviter cette perspective”, a-t-il insisté, notant que les Iraniens “doivent comprendre très clairement que nous allons continuer à prendre des mesures qui dissuaderont l’Iran de s’engager dans ce type de comportement”.

A ce titre, il a indiqué avoir eu plusieurs entretiens téléphoniques, samedi, avec ses homologues du monde entier dans le but de les en convaincre. “Je suis convaincu que nous aurons des partenaires qui comprendront cette menace”.

Rappelant l’importance de la navigation commerciale dans le Golfe, il a indiqué que “la Chine en dépend pour plus de 80% de son pétrole brut. Le Japon, la Corée du Sud, l’Indonésie – ces pays sont très dépendants de la liberté de navigation dans ces détroits et je suis convaincu que lorsqu’ils voient le risque, celui de leur économie et de leur peuple, et le comportement scandaleux de la République islamique de l’Iran, ils vont nous rejoindre” dans cet effort.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Nouvelle distinction pour Lionel Messi

Léo a mené le FC Barcelone vers un autre titre de la Liga cette saison, marquant 36 buts en 34 matches du championnat.