Les Britanniques reviennent à l’argent liquide pour mieux gérer leurs dépenses

Les consommateurs britanniques reviennent à l’argent liquide pour mieux contrôler leurs dépenses face à la flambée du coût de la vie, a indiqué lundi une nouvelle étude publiée par les services postaux.

Les bureaux de poste ont traité 801 millions de livres sterling de retraits d’espèces personnels en juillet, soit le montant le plus élevé depuis le début des relevés il y a cinq ans, précise l’étude, soulignant qu’il s’agit d’une augmentation de plus de 20 % par rapport à l’année précédente.

Pour Natalie Ceeney, présidente du Cash Action Group, cela montre que les gens « comptent littéralement les centimes » alors qu’ils sont aux prises avec la hausse des prix. « C’est absolument dû à la crise du coût de la vie », a assuré Mme Ceeney, qui a présidé la commission indépendante du gouvernement sur l’accès à l’argent liquide.

« Les gens vont retirer de l’argent liquide pour le mettre physiquement dans des pots en se disant voilà ce que j’ai pour les factures, voilà ce que j’ai pour la nourriture, et voilà ce qui reste », a-t-elle expliqué. Au total, 3,32 milliards de livres sterling d’espèces ont été déposées et retirées aux guichets des bureaux de poste en juillet, soit 100 millions de livres de plus qu’en juin.

En juin, l’inflation britannique s’était accélérée à 9,4% sur un an, soit un record en 40 ans, alimentant une crise du coût de la vie qui menace particulièrement les ménages à faibles revenus. La Banque d’Angleterre a indiqué qu’elle s’attendait à ce que l’inflation dépasse 13% à la fin de l’année.

Nouveau changement dans les prix des carburants au Maroc






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page