Le Royaume-Uni impose des restrictions à l’exportation de vaccins contre la grippe

Le ministère britannique de la Santé a annoncé vendredi la mise en place de restrictions à l’exportation de vaccins contre la grippe afin de s’assurer d’en avoir suffisamment pour la population britannique.

Cette décision a été prise « en réponse à la forte demande de vaccin antigrippal provenant d’autres pays afin de réduire le risque que ces produits soient exportés », explique le ministère dans un communiqué.

Elle vise également à protéger l’approvisionnement du Royaume-Uni en vaccins contre la grippe, dans le cadre de ses plans pour fournir 30 millions de vaccins contre la grippe avant cet hiver sans précédent, précise ainsi le ministre britannique de la Santé Matt Hancock, cité par le communiqué.

Le gouvernement britannique a élargi le programme de vaccination gratuite contre la grippe cette année en Angleterre en raison de la pandémie de coronavirus.

Le but de ce programme est de réduire les risques de mortalité en cas de contraction de la grippe ou du Covid-19 afin d’empêcher la submersion des hôpitaux.

Pays le plus endeuillé d’Europe avec près de 50.000 décès dus à la pandémie, le Royaume-Uni a vu le bilan quotidien des décès par le virus dépasser les 300 deux jours de suite mardi et mercredi, niveaux qui n’avaient plus été observés depuis le mois de mai.

NZ

Articles similaires

Suggestions d’articles

Vaccin anti-Covid: les prélèvements expédiés en Chine

Les autorités sanitaires s'apprête à faire des prélèvements de sang chez les volontaires ayant subis les essais cliniques du Vaccin chinois contre le Covid-19.