Le roi Salman ordonne la nomination de MBS au poste de Premier ministre

Le roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud, Souverain d’Arabie Saoudite, a promulgué mardi un arrêté royal ordonnant la nomination du Prince héritier Mohammed bin Salman bin Abdulaziz au poste de Premier ministre (président du Conseil des ministres), par exception à la disposition de l’article 56 de la loi fondamentale sur la gouvernance et aux dispositions pertinentes contenues dans la loi du Conseil des ministres.

Cet arrêté royal, dont le texte a été rapporté par l’Agence de presse saoudienne (SPA), dispose en outre que les séances du Cabinet auxquelles assiste le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud seront présidées par lui-même. Un deuxième arrêté royal promulgué par le Souverain d’Arabie Saoudite stipule que le Conseil des ministres sera restructuré comme suit :

1- Son Altesse Royale le Prince Mohammed bin Salman bin Abdulaziz Al Saoud, Prince héritier, en tant que Premier ministre.

2- Son Altesse Royale le Prince Dr. Mansour bin Miteb bin Abdulaziz Al Saoud, ministre d’Etat.

3- Son Altesse Royale le Prince Abdulaziz bin Salman bin Abdulaziz Al Saoud, ministre de l’Énergie.

4- Son Altesse Royale le Prince Turki bin Muhammad bin Fahd bin Abdulaziz Al Saoud, ministre d’Etat.

5- Son Altesse Royale le Prince Abdulaziz bin Turki bin Faisal bin Abdulaziz Al Saoud, ministre du Sport.

6- Son Altesse Royale le Prince Abdulaziz bin Saud bin Nayef bin Abdulaziz Al Saoud, ministre de l’Intérieur.

7- Son Altesse Royale le Prince Abdullah bin Bandar bin Abdulaziz Al Saoud, ministre de la Garde nationale.

8- Son Altesse Royale le Prince Khalid bin Salman bin Abdulaziz Al Saoud, ministre de la Défense.

9- Son Altesse le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah bin Faisal bin Farhan Al Saoud, ministre des Affaires étrangères.

10- Son Altesse le Prince Badr bin Abdullah bin Muhammad bin Farhan Al Saoud, ministre de la Culture.

11- Cheikh Saleh bin Abdulaziz bin Muhammad bin Ibrahim Al-Sheikh, ministre d’État.

12- Dr. Abdul Latif bin Abdulaziz bin Abdul Rahman Al-Sheikh, ministre des Affaires islamiques, de l’Appel et de l’Orientation.

13- Dr Waleed bin Muhammad Al-Samaani, ministre de la Justice.

14- Dr Muttalib bin Abdullah Al-Nafisah, ministre d’État.

15- Dr Musaed bin Muhammad Al-Aiban, ministre d’État.

16- Dr Ibrahim bin Abdulaziz Al-Assaf, ministre d’État.

17- Dr Tawfiq bin Fawzan bin Muhammad Al-Rabiah, ministre du Hajj et de la Omra.

18- Dr Essam bin Saad bin Saeed, ministre d’État aux Affaires du Conseil de la Choura.

19- Dr Majid bin Abdullah Al-Qasabi, ministre du Commerce et ministre chargé de l’Information.

20- M. Muhammad bin Abdul-Malik Al-Sheikh, ministre d’État.

21- Ing. Abdul Rahman bin Abdul Mohsen Al-Fadhli, ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture.

22- M. Khalid bin Abdulrahman Al-Issa, ministre d’Etat.

23- M. Adel bin Ahmed Al-Jubeir, ministre d’Etat aux Affaires étrangères.

24 – M. Majid bin Abdullah bin Hamad Al-Hogail, ministre des Affaires municipales et rurales et du Logement.

25- M. Muhammad bin Abdullah bin Abdulaziz Al-Jadaan, ministre des Finances.

26- Ing. Abdullah bin Amer Al-Sawaha, ministre des télécommunications et des technologies de l’information.

27- Ing. Ahmed bin Suleiman bin Abdulaziz Al-Rajhi, ministre des Ressources humaines et du Développement social.

28- Dr Hamad bin Mohammed bin Hamad Al Sheikh, ministre d’État.

29- M. Bandar bin Ibrahim bin Abdullah Al-Khorayef, ministre de l’Industrie et des Ressources minérales.

30- Ing. Saleh bin Nasser bin Al-Ali Al-Jasser, ministre du Transport et des Services logistiques.

31- M. Ahmed bin Aqeel Al-Khatib, ministre du Tourisme.

32- Ing. Khalid bin Abdulaziz Al-Falih, ministre de l’Investissement.

33- M. Faisal bin Fadel bin Mohsen Al Ibrahim, Ministre de l’Economie et de la Planification.

34- M. Fahd bin Abdul Rahman bin Dahes Al-Jalajil, ministre de la Santé.

35- M. Yousef bin Abdullah bin Muhammad Al-Bunyan, ministre de l’Education.

Par ailleurs, un troisième arrêté royal ordonne la nomination de M. Talal bin Abdullah bin Turki Al-Otaibi au poste de ministre adjoint de la Défense au rang d’excellence.

Douane : ce qui va changer en 2023 avec le PLF






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page