Le président Ali Bongo s’adresse aux Gabonais depuis Rabat (Vidéo)

C’est depuis le Maroc, et plus précisément Rabat, où il passe une période de convalescence depuis le 27 novembre, que le président Ali Bongo s’est adressé lundi 31 décembre au peuple gabonais pour son traditionnel discours à l’occasion du Nouvel an.

Victime d’un accident vasculaire cérébral le 24 octobre, Ali Bongo a ainsi donné son premier discours depuis son hospitalisation. Il a d’ailleurs été diffusé sur toutes les télés nationales du pays  mais aussi sur les réseaux sociaux. Une sortie tant attendue par l’opinion publique gabonaise.

Lors de cette première prise de parole, Ali Bongo a donné des nouvelles sur son état de santé qui préoccupe le peuple gabonais. « Il est vrai que j’ai traversé une période difficile, comme cela arrive parfois dans la vie. Cette épreuve, je l’ai aujourd’hui surmontée. Comme vous pouvez le constater, je vais mieux », a-t-il affirmé.

Ali Bongo, qui garde encore quelques séquelles de sa maladie, a également présenté ses meilleurs vœux aux Gabonais à l’occasion du nouvel an et promis de travailler pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes. Il a aussi assuré qu’il se prépare à rejoindre son pays sans pour autant annoncer la date de son retour.

Le président gabonais a ainsi mis fin aux rumeurs et spéculations au sujet de son état mais également sur son avenir à la tête de son pays, surtout que l’opposition en la personne de Jean Ping, ex-candidat à la présidentielle de 2016,  avait demandé à la Cour constitutionnelle de déclarer une vacance du pouvoir d’Ali Bongo.

Après le discours, le porte-parole de la présidence, Ike Ngouoni, a confié à l’AFP . « Ce discours est la preuve que le président Ali Bongo est totalement rétabli. Ses ennuis de santé sont désormais derrière lui ».

Rappelons que le 27 novembre, Ali Bongo s’est rendu au Maroc pour effectuer un séjour médical, aux fins de rééducation et de convalescence dans un établissement hospitalier de Rabat, a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI). Cette décision intervient conformément au souhait du président Bongo, en accord avec les Institutions constitutionnelles de la République gabonaise et conformément à l’avis des médecins traitants, précise le ministère dans un communiqué.

Le roi Mohammed VI lui a d’ailleurs rendu visite le 3 décembre à l’Hôpital militaire d’Instruction Mohammed V de Rabat. Au cours de cette visite, le Souverain s’est réjoui de l’état de santé du président gabonais qui évolue favorablement de jour en jour.

Aymane A.K


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page