Le gouvernement palestinien dénonce un “horrible massacre”

©MAP

Trente-sept Palestiniens ont été tués et des centaines ont été blessés, lundi dans la bande de Gaza par des soldats israéliens à la frontière, où des dizaines de milliers de personnes manifestent contre le transfert à Al Qods de l’ambassade américaine en Israël, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé local.

Le gouvernement palestinien a accusé Israël de commettre un “horrible massacre” dans la bande de Gaza. Le porte-parole du gouvernement palestinien, Youssouf al-Mahmoud, a demandé une “intervention internationale immédiate pour stopper l’horrible massacre commis à Gaza par les forces occupantes israéliennes contre notre peuple héroïque”.

Ces 37 décès portent à 91 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début d’un mouvement de protestation massif le 30 mars.

Il s’agit de la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l’enclave sous blocus.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Pourquoi Bourita devrait se rendre dimanche prochain au Caire

Le Conseil de la Ligue arabe a décidé de convoquer une réunion urgente des ministres arabes des Affaires étrangères...