Le frère du président Bouteflika serait gravement malade

Sa disparition de la scène politique a suscité de nombreuses interrogations. Saïd Bouteflika, frère cadet et conseiller du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, serait actuellement hospitalisé en France. C’est ce qu’indique le média ObservAlgerie, qui cite des “sources concordantes”.

En effet, l’homme fort du régime algérien “serait gravement atteint d’un cancer du pancréas, diagnostiqué à un état assez avancé”, précise le média.

Son absence de la scène politique depuis quelques semaines s’expliquerait donc “par un traitement de chimiothérapie qu’il suivrait actuellement en France”, plus précisément à Grenoble, poursuit-il.

Citant les mêmes sources, ObservAlgerie fait savoir que “l’avion médicalisé de Bouteflika qui a été repéré en train de survoler la frontière franco-suisse, un vendredi 18 janvier, pour atterrir dans la ville française, Grenoble, ne transportait pas le Chef de l’État, mais plutôt son frère cadet. (…) Saïd Bouteflika est désormais hospitalisé pour un cancer, qui le (pousserait) à ralentir ses activités”.

Rappelons par ailleurs que le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, sera le candidat du Front de Libération Nationale (FLN), pour la prochaine présidentielle, prévue le 18 avril prochain, a annoncé ce samedi le coordinateur provisoire du parti, Moad Bouchareb.

Soufiane Laraki

Suggestions d’articles

Protestations en Algérie: décès d’un manifestant

Un jeune manifestant est décédé après avoir passé une semaine dans le coma à l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger.