Le fondateur de Wikileaks tombe dans les filets de la police (VIDÉO)

La police britannique a annoncé l’arrestation jeudi du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, à l’ambassade d’Equateur à Londres où il était réfugié depuis 2012.

“Julian Assange, 47 ans, a été arrêté aujourd’hui, jeudi 11 avril, par des agents du service de la police métropolitain (MPS) à l’ambassade d’Équateur”, a indiqué Scotland Yard dans un communiqué.

Selon la même source, cette arrestation a été menée sur la base d’un mandat d’arrêt de 2012.

Assange s’était réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres en juin 2012 pour ne pas avoir à être envoyé en Suède où il était accusé de viol. L’affaire de viol a été close en 2017 mais un mandat d’arrêt britannique était toujours en cours pour non-respect de ses engagements en matière de liberté conditionnelle.

Après lui avoir accordé la naturalisation en décembre 2017, l’Equateur avait demandé à Londres de reconnaître le fondateur de WikiLeaks comme étant un agent diplomatique, ce qui l’aurait fait bénéficier de l’immunité lui permettant de quitter l’ambassade sans être arrêté. Mais le Royaume-Uni avait rejeté cette requête.

Le président équatorien, Lenin Moreno, avait souligné jeudi que Quito avait bien retiré au fondateur de WikiLeaks son statut d’asile diplomatique en raison de violations répétées des conventions internationales.

D’après Scoltland Yard, Assange a été placé en garde à vue dans un commissariat londonien et sera “présenté au tribunal de Westminster dès que possible”.

S.L (Avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Ce qui s’est passé ce mardi à Fès (DGSN)

Un brigadier de police relevant de l'unité mobile de la police de secours à la préfecture de police de Fès a été contraint mardi matin de dégainer son arme de service sans en faire usage, pour interpeller un individu de 21 ans qui était en état d’ébriété avancée