Le déconfinement inquiète deux Français sur trois (Sondage)

Le déconfinement progressif qui va s’amorcer le 11 mai est source d’inquiétude pour deux Français sur trois, selon un sondage Elabe publié mercredi.

A moins d’une semaine de la levée progressive des mesures de confinement instaurées depuis le 17 mars pour freiner la propagation de l’épidémie de coronavirus, deux Français sur trois soit 67% affirment être inquiets plutôt que soulagés face la perspective du déconfinement, d’après ce nouveau sondage pour la chaîne d’information en continue BFMTV.

Dans le détail, 48% de Français se disent plutôt inquiets, et 19% très inquiets, un chiffre en hausse de 4 points par rapport à la semaine précédente.

Selon le sondage, réalisé par Internet le 4 et 5 mars, cette préoccupation a fortement augmenté chez les personnes âgées de 65 ans et plus, population la plus vulnérable face au coronavirus. Ainsi, à l’approche du 11 mai, 70% des sondés parmi cette tranche d’âge se considèrent inquiets à l’idée du déconfinement, soit 13 points de plus que mercredi dernier.

Le sentiment d’inquiétude a également gagné les plus jeunes, notamment les 18-24 ans qui sont désormais 63% à exprimer des inquiétudes, un chiffre en hausse de 16 points en une semaine.

Le sondage révèle également que la préoccupation face à la propagation du Covid-19 demeure, elle aussi, particulièrement élevée.

En effet, 8 Français sur 10 (80%) affirment être toujours inquiets par rapport à l’épidémie (+2 points). Parmi eux, 29% se disent « très inquiets », et 51% « plutôt inquiets ».

Si une grande majorité de Français (67 pc) portent un avis négatif sur la préparation du confinement par l’exécutif, une écrasante majorité des personnes interrogées estime qu’il sera impossible de faire respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale au quotidien une fois le déconfinement entré en viguer.

Ainsi, ils sont 91% à juger que cela ne sera pas possible dans les écoles maternelles, 85% dans les transports en commun, et 81% dans les écoles primaires. De plus, 8 Français sur 10 (83%) sont toujours inquiets à l’idée de devoir emprunter les transports en commun et 75% des parents d’élèves sont préoccupés à l’idée d’envoyer leurs enfants à l’école.

Ainsi, l’opposition à la réouverture des établissements scolaires le 11 mai progresse dans l’opinion des Français. Ils sont 70% à se prononcer contre leur réouverture progressive: un chiffre qui augmente de 10 points en une semaine, et de 25 points en quinze jours.

Par ailleurs, la confiance des Français à l’égard de l’exécutif s’améliore légèrement. Ainsi, quatre personnes interrogées sur 10 (40%) disent désormais faire confiance au gouvernement pour gérer cette crise: un chiffre en hausse de 2 points par rapport à la semaine passée, après une baisse constante depuis le 14 avril. Toutefois, 6 Français sur 10 (60%) ne lui font toujours pas confiance.

S.L. (avec MAP)


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page