L’avion de Bouteflika s’est posé en Suisse (VIDEO)

Le Président algérien Abdelaziz Bouteflika est à Genève depuis le 24 février, pour des “contrôles médicaux périodiques”, d’après la Présidence algérienne.

Ce même avion à bord duquel le président algérien s’est rendu à Genève a quitté l’espace aérien de l’Algérie ce dimanche. L’appareil s’est posé en fin de matinée à Genève. Selon les médias algériens, Bouteflika pourrait donc rentrer au bercail ce dimanche.

Le Président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui avait annoncé le 10 février dans un message sa candidature officielle pour un cinquième mandat présidentiel, avait reconnu qu’il n’a “plus les mêmes forces physiques qu’avant”.

Tout en relevant que son pays fait face à de multiples contraintes, notamment celles liées à la croissance de la population, à la multiplication des besoins à satisfaire, à l’érosion des ressources financières extérieures, aux incertitudes de l’économie mondiale, aux troubles régionaux et internationaux, mais également à l’apparition dans la société algérienne de comportements contraires aux principes d’intégrité et au valeurs morales de respect du travail et du sens de l’effort, le chef de l’Etat, au pouvoir depuis 1999, a assuré que s’il est élu, il mettra sur pied une “conférence nationale inclusive” dont l’objectif sera l’élaboration d’une “plateforme politique, économique et sociale”.

Depuis l’annonce officielle de cette candidature controversée, plusieurs manifestations ont été organisées à travers toute l’Algérie contre le cinquième mandat. Le mouvement a fait boule de neige à Chlef et à Alger, d’abord, à Bordj Bou-Arréridj, ensuite, avant de se propager dans d’autres contrées de l’Algérie profonde à l’image d’Oran, d’Annaba, de Biskra, de Tizi Ouzou, de Batna, d’Oum El-Bouaghi, d’El-Tarf et de Béjaïa.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le roi Mohammed VI a remis un prix à Essaouira

Le roi Mohammed VI a procédé, après la prière du vendredi à la mosquée "Lalla Amina" à Essaouira, à la remise du Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au titre de l'année 2018-2019.