L’Algérie pourrait lancer un satellite Made in China

Après le Maroc, l’Algérie s’apprêterait à lancer son premier satellite. C’est en tout cas ce que rapporte la presse algérienne, en réaction au lancement du satellite Mohammed VI-A.

La presse algérienne cite même des sites spécialisés: gbtimes.com et space-skyrocket.de qui annoncent le lancement prochain du tout premier satellite algérien, dans l’espace à partir du territoire chinois.
Selon le site chinois gbtimes.com, le rôle de ce satellite n’est pas seulement de fournir une bonne connexion internet aux Algériens, mais aussi de permettre au gouvernement d’avoir un « œil sur ce qui se passe ailleurs ».

Et le site space-skyrocket d’ajouter: « Le satellite servira également à couvrir les besoins « militaires et stratégiques » de l’Algérie. Deux bases d’observation auraient été installées en Algérie, l’une à Médéa et l’autre à Ouargla, pour le contrôle du satellite baptisé Alcomsat-1.

Le site algerie-focus précise que « l’Algérie s’apprête à lancer un satellite à usage civil militaire en collaboration avec la Chine. Le projet est présenté comme étant vital d’un point de vue stratégique. L’engin spatial permettra en effet de contrecarrer les opérations d’interception des communications par le satellite militaire marocain, lancé récemment ». En revanche, aucune date n’a été donnée quant à la concrétisation de ce projet, déjà annoncé il y a quelques mois par l’Algérie.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page