La situation se corse pour Tarik Ramadan

La Justice française a demandé le placement en détention de Tariq Ramadan, ciblé par deux plaintes pour viol.

Rappelons qu’il avait été placé en garde à vue mercredi pour des accusations de « viols et violences volontaires ».
Selon BFM, Tariq Ramadan « a été confronté pendant plus de trois heures en fin d’après-midi à l’une des plaignantes.
D’après Le Parisien, au terme de cette confrontation, Tariq Ramadan a nié ce qui lui ai reproché et a « refusé de signer le procès-verbal ».
Le Parisien révèle également qu’au cours de la dernière confrontation avec Henda Ayari, Tarik Ramadan avait avoué l’avoir rencontré, tout en niant une « relation sexuelle ». Une cicatrice de la présumée victime pourrait cependant mettre la défense de Tarik Ramadan à terre.
S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page