Italie: une avocate marocaine expulsée par un juge à cause son voile

Un juge italien a expulsé, mercredi 17 janvier, une avocate marocaine récemment diplômée, de la salle d’audience à Bologne à cause de son voile.

La jeune avocate fraîchement diplômée s’est retrouvée dans l’incompréhension la plus totale après son expulsion de la Cour révèle le journal italien Corriere Della Serra.  « Cela ne m’était jamais arrivé auparavant, j’ai assisté à des dizaines d’audiences, même ici au TAR (Tribunal administratif régional) et personne ne m’a jamais demandé de retirer le voile, pas même au Conseil d’Etat. Je suis contrariée ! « , précise-t-elle avant d’ajouter: « Le président m’a dit que je devais respecter la culture et la tradition de l’Italie et non pas la loi. »

Le voile en Italie dans le cas du hijab n’est pas interdit, puisqu’il laisse les traits de la femme identifiables. De nombreux maires ont à la place interdit la burqa, pour des raisons d’ordre public.

D’après le journal italien Agi Cronaca, l’avocate sera en mesure de retourner dans les salles d’audience au Tribunal administratif de Bologne, portant le voile, sans aucun problème. En attentant, de nombreuses associations ont crié au scandale. Affaire à suivre.

Chaimaâ Habab

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page