Italie : où en est vraiment l’inflation ?

Les prix à la consommation en Italie ont augmenté de 6,2% en avril sur un an, tirés de nouveau par la flambée des coûts de l’énergie, selon des chiffres provisoires publiés vendredi par l’Institut italien des statistiques (ISTAT).

L’inflation, à son plus haut niveau depuis septembre 1991, a de nouveau été alimentée essentiellement par l’envolée des prix de l’énergie, souligne l’ISTAT, précisant que, sur un mois, la hausse des prix a atteint 0,2% en avril.

L’indice d’inflation calculé selon les normes harmonisées de l’Union européenne (IPCA) a progressé en avril de 0,6% sur un mois et de 6,6% sur un an, ajoute l’Institut.

« Après neuf mois d’accélération, l’inflation ralentit au mois d’avril, tout en restant à un niveau qui n’avait pas été enregistré depuis septembre 1991 à cause des prix des biens énergétiques », explique l’ISTAT dans son commentaire.

« Les tensions inflationnistes continuent cependant à se propager à d’autres secteurs contribuant ainsi à maintenir l’inflation générale au-dessus des 6% », indique la même source.

Afin d’atténuer les hausses des prix de l’énergie, l’État italien a réduit des taxes et charges liées aux factures de gaz et d’électricité. Le gouvernement a mis sur la table un total d’environ 25 milliards d’euros depuis juin 2021 afin d’alléger les coûts de l’électricité et du gaz pour les ménages et les entreprises.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page