Guterres “choqué” par les attaques terroristes en Nouvelle-Zélande

©DR

Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, s’est déclaré “choqué et consterné” par le double attentat perpétré vendredi contre deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui a fait des dizaines de morts et de blessés parmi les fidèles.

Guterres “présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au gouvernement et au peuple néo-zélandais”, a indiqué son porte-parole à New York.

Le chef de l’ONU “rappelle le caractère sacré des mosquées et de tous les lieux de culte. En ce jour sacré, il appelle tous les peuples à manifester leur solidarité avec la communauté islamique endeuillée”, a ajouté le porte-parole.

Le Secrétaire général a également réaffirmé qu’il était “urgent de mieux travailler ensemble au niveau mondial pour lutter contre l’islamophobie et éliminer l’intolérance et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes”.

De son côté, la Présidente de l’Assemblée générale de l’ONU, Maria Fernanda Espinosa a condamné fermement ces attaques terroristes, affirmant que cet “acte odieux de violence extrême contre un lieu de culte constitue un crime abjecte”.

Selon elle, “il faut faire davantage pour lutter contre l’intolérance, le discours de haine et l’extrémisme, et ce pour le bien de l’humanité”, a indiqué sa porte-parole.

S.L. (avec MAP)

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

La main tendue de Mohammed VI à l’Algérie refait parler d’elle

La main tendue par le roi Mohammed VI à l’Algérie, dans le discours royal du 6 novembre 2018 à l’occasion du 43ème anniversaire de la Marche Verte, refait parler d'elle. En effet, le Secrétaire Général de l'ONU, Antonio Guterres, a mis en exergue l'initiative royale dans son dernier rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain.