Guinée: des militaires annoncent avoir arrêté le président Alpha Condé et fermé les frontières

Des militaires guinéens ont annoncé, dimanche, avoir arrêté le président de la Guinée Conakry, Alpha Condé, gelé la Constitution, dissous le gouvernement et les institutions et fermé les frontières terrestres et aériennes du pays, apprend-on de sources médiatiques.

Les auteurs de ce coup de force justifient leur action par « la situation politique et économique de la Guinée, le blocage des institutions du pays, l’exploitation de la justice, la violation des droits des citoyens, la corruption financière et la propagation de la pauvreté », précise-t-on de même source.

Des tirs nourris d’armes automatiques ont retenti, dimanche matin, dans le centre de Conakry et de nombreux soldats étaient visibles dans les rues, selon les médias qui citent des habitants de la capitale.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page