Guerre en Ukraine: les civils peuvent quitter « librement » Kiev, selon l’armée russe

L’armée russe a affirmé lundi que les civils pouvaient quitter « librement » Kiev, la capitale de l’Ukraine, tout en accusant le pouvoir ukrainien de les utiliser comme « bouclier humain » au cinquième jour du conflit russo-ukrainien. « Tous les civils de la ville peuvent quitter la capitale ukrainienne librement par l’autoroute Kiev-Vassylkiv », au sud-ouest de la capitale, a indiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Il a accusé les autorités de Kiev, en exhortant les civils à rester chez eux, de se servir d’eux comme « boucliers humains » face aux troupes russes, ajoutant que la ville est au mains de « pillards, de voleurs et de nationalistes » que les autorités ont armés.

Les autorités ukrainiennes ont indiqué ces derniers jours avoir combattu dans la capitale plusieurs unités avancées et de saboteurs russes et de les avoir repoussées.

Moscou n’avait jamais fait état officiellement d’offensive sur la capitale ukrainienne, mais les forces ukrainiennes résistent depuis plusieurs jours au nord et au nord-est à une offensive de l’armée russe.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page