Guerre en Ukraine: France, Chine, ONU… Les principales réactions à l’invasion russe

L’annonce par le président russe Vladimir Poutine d’une « opération militaire spéciale » dans l’est de l’Ukraine jeudi, suivie d’explosions dans plusieurs villes ukrainiennes, a suscité de nombreuses réactions dans le monde, dont ci-après une première synthèse.

.-1- Le président Poutine a autorisé une « opération militaire spéciale » contre l’Ukraine tôt jeudi pour éliminer ce qu’il a appelé une menace sérieuse.

Poutine affirme que son objectif est de démilitariser et de « dénazifier » l’Ukraine, et de « protéger les personnes qui ont été soumises à des brimades et à un génocide… au cours des huit dernières années ». .

-2- Les forces russes ont tiré des missiles sur plusieurs villes ukrainiennes et ont débarqué des troupes sur la côte sud du pays jeudi, selon des responsables et des médias.

-3- Les séparatistes soutenus par la Russie dans la région ukrainienne de Donetsk ont lancé des frappes à grande échelle contre les forces ukrainiennes le long de la ligne de contact, a déclaré jeudi l’agence de presse russe Interfax, citant un porte-parole des séparatistes. –

4- Selon le ministre ukrainien de la Défense, la Russie « a commencé à bombarder intensément les unités ukrainiennes dans l’est, les centres de contrôle militaire et les aérodromes ».

-5- Le conflit déclenché par la Russie en Ukraine « doit s’arrêter maintenant », a imploré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, après une réunion en urgence du Conseil de sécurité.

« Président Poutine, au nom de l’humanité, ramenez vos troupes en Russie! », a lancé le chef de l’ONU, au beau milieu de la session du Conseil de sécurité. « C’est le moment le plus triste de mon mandat de secrétaire général des Nations unies », a-t-il ajouté.

-6- Le président américain Joe Biden a condamné “l’attaque injustifiée” de l’armée russe lors d’un appel avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. .

8- Le président américain Joe Biden rencontrera ses homologues du Groupe des Sept ce jeudi afin d’élaborer des mesures plus sévères à l’encontre de la Russie après que le président Vladimir Poutine a lancé ce que Biden a appelé « une guerre préméditée » contre l’Ukraine. .

9- Les dirigeants de l’Union européenne discuteront d’un nouveau train de sanctions contre la Russie lors d’une réunion d’urgence qui se tiendra plus tard dans la journée de jeudi, a indiqué l’UE dans un communiqué.

.10- Une « réunion extraordinaire » du Comité des ministres du Conseil de l’Europe, son organe exécutif, est convoquée jeudi à 15H00 (14H00 GMT) au siège de l’organisation paneuropéenne à Strasbourg après l’attaque russe de l’Ukraine.

Le Comité des ministres, où siègent habituellement les représentants permanents des 47 États membres de l’organisation, « discutera des prochaines étapes de sa réaction à l’attaque russe contre l’Ukraine », a précisé le porte-parole du Conseil Daniel Holtgen. .

11- La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a promis que Berlin et ses alliés allaient mettre en œuvre « les sanctions les plus sévères » contre la Russie.

« Nous allons aujourd’hui nous coordonner au sein de l’UE, de l’Otan et du G7 et nous allons mettre en œuvre le paquet complet de sanctions les plus sévères », a assuré la cheffe de la diplomatie, avertissant que ces sanctions auraient des « répercussions » sur l’économie allemande.

.12- « La France condamne fermement la décision de la Russie de faire la guerre à l’Ukraine », a réagi le président Emmanuel Macron, en appelant Moscou à « mettre immédiatement fin à ses opérations militaires ».

« La France est solidaire de l’Ukraine. Elle se tient aux côtés des Ukrainiens et agit avec ses partenaires et alliés pour que cesse la guerre », a ajouté le chef de l’État français dans deux tweets.

13- Le Premier ministre britannique Boris Johnson a condamné les « événements horribles en Ukraine », estimant que le président russe Vladimir Poutine « a choisi la voie de l’effusion de sang et de la destruction en lançant cette attaque non provoquée ».

14- Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a condamné l' »attaque téméraire et non provoquée » de la Russie contre l’Ukraine, avertissant qu’elle mettait en péril d' »innombrables » vies. Les ambassadeurs de l’OTAN tiendront une réunion d’urgence jeudi.

15- La Chine a indiqué qu’elle « suivait de près » la situation en Ukraine, s’abstenant de condamner Moscou et appelant à éviter une escalade.

« Nous exhortons toutes les parties à faire preuve de retenue pour éviter que la situation ne devienne hors de contrôle », a indiqué devant la presse une porte-parole de la diplomatie chinoise, Hua Chunying, sans condamner la Russie.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page