Genève: Rachid Nekkaz « espionne » Bouteflika (VIDEO)

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika est actuellement hospitalisé à Genève, en Suisse, pour des « contrôles médicaux périodiques », annonçait, fin février dernier, la Présidence algérienne.

Dimanche 3 mars, Bouteflika (ou plus exactement son directeur de campagne) a officiellement déposé son dossier de candidature à l’élection présidentielle du 18 avril prochain, malgré plusieurs jours de manifestations contre son 5e mandat.

Ce vendredi, l’opposant au régime algérien, Rachid Nekkaz, a été interpellé par la police genevoise, à l’intérieur de l’hôpital où séjourne l’actuel locataire du palais d’El Mouradia.

La porte-parole de la police a confirmé l’information, précisant que l’opposant « est actuellement auditionné dans les locaux de la police puisqu’il fait l’objet d’une plainte pour violation de domicile ». Et d’ajouter que Nekkaz a fait irruption dans l’hôpital malgré l’interdiction des autorités.

Avant son arrestation, Rachid Nekkaz a indiqué, dans un live Facebook, vouloir se rendre à Genève « dans la perspective de la décision du Conseil constitutionnel le 13 mars prochain de valider ou d’invalider son dossier de candidature ». Et de poursuivre avoir voulu connaître l’état de santé de Bouteflika, candidat à sa réelection.

Rappelons que le milliardaire et militant franco-algérien Rachid Nekkaz est souvent au centre de la polémique. Il y a une semaine, il a décidé de présenter un « cousin » homonyme (Rachid Nekkaz) à sa place pour les élections présidentielles.Ceci en raison de critères de résidence et de nationalité.

S.L.

https://www.youtube.com/watch?v=MVff6Q7nZhg&fbclid=IwAR0gh0SQGynlJCiu5NbI37etn_bLPKW06faPdSyPCS9Pe-fb_a4O7YW1_aw


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page