Fusillade dans une mosquée en Norvège: ce que l’on sait (VIDEO)

Une fusillade a eu lieu ce samedi après-midi dans une mosquée près de la capitale norvégienne Oslo et un suspect a été arrêté, a annoncé la police locale, précisant que l’auteur présumé est un citoyen norvégien.

“L’auteur présumé est un citoyen norvégien vivant dans la région”, a affirmé Rune Skjold, officier de police et chef de section dans le district de police d’Oslo, lors de la conférence de presse, ajoutant que le jeune homme n’a pas de “casier judiciaire”.

Des coups de feu ont été tirés à l’intérieur du centre islamique al-Nour à Baerum, ville de la banlieue d’Oslo. La police a affirmé qu’une personne a été légèrement blessée mais n’est pas sûre de l’origine des blessures.

Skjold a déclaré que la police a dû intervenir rapidement et travaille activement pour enquêter sur la cause de l’incident.

La Première ministre Erna Solberg a indiqué qu’elle suit de près la situation à Bærum, estimant qu’il est trop tôt pour se prononcer sur la cause et le motif de l’incident à la mosquée.

“Nous ne connaissons pas encore grand chose de l’incident, mais la police a annoncé qu’elle contrôlait la situation et qu’un auteur avait été arrêté”, a dit Solberg, qui a ajouté que la police devra désormais collaborer à l’enquête.

Le président du parti travailliste norvégien, Jonas Gahr Støre, a également exprimé sa préoccupation pour les musulmans norvégiens.

“Tir dramatique à la mosquée de Bærum. Quel que soit l’arrière-plan, cela suscite la peur et l’agitation chez les musulmans qui se préparent pour les vacances. Nous adressons pensée et soutien aux musulmans de Norvège aujourd’hui, a-t-il écrit sur Twitter.

La police, qui a signalé l’incident à 16H30 environ, a indiqué plus tôt contrôler l’auteur des faits sur les lieux et ne pas avoir d’informations sur la présence d’autres assaillants.

“L’un de nos membres a été touché par balles par un homme blanc portant un casque et un uniforme”, a pour sa part déclaré le responsable de la mosquée, Irfan Mushtaq, à la presse locale.

Selon la chaîne publique NRK, la police a trouvé plusieurs armes dans la mosquée, et une personne qui s’y trouvait est parvenue à maîtriser l’assaillant avant l’arrivée des forces de l’ordre.

Plusieurs patrouilles de policiers armés sont sur place et un nombre considérable d’ambulances est présent dans la région.

Cette fusillade survient dans un contexte de recrudescence d’attaques menées par des suprémacistes blancs, notamment aux Etats-Unis et en Nouvelle-Zélande où 51 fidèles musulmans ont été tués en mars dans deux mosquées de la ville de Christchurch.

L’auteur de la tuerie de Christchurch avait écrit un manifeste haineux dans lequel il expliquait être influencé par des idéologues d’extrême droite, dont le meurtrier néo-nazi norvégien Anders Breivik qui avait tué 77 personnes le 22 juillet 2011, en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, puis en ouvrant le feu sur un rassemblement de la Jeunesse travailliste sur l’île d’Utøya. Il reprochait à ses victimes de faire le lit du multiculturalisme.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

France: fusillade sur le tournage d’un clip de Booba (VIDEO)

Le tournage d'un clip de Booba, dans un entrepôt abandonné à Aulnay-sous-Bois, a été interrompu dans la nuit de mardi par une quinzaine de personnes armées qui ont attaqué son équipe, selon Europe 1.