Fusillade à Utrecht: une lettre dans la voiture du principal suspect

Les enquêteurs néerlandais ont dit mardi envisager « sérieusement » la piste terroriste concernant la fusillade meurtrière survenue lundi matin dans un tramway à Utrecht (centre des Pays-Bas), après avoir retrouvé une lettre dans la voiture du principal suspect qui semble accréditer cette hypothèse.

Le parquet a, par ailleurs, relevé que l’enquête n’a pas démontré jusqu’à présent l’existence d’un lien entre le principal suspect et les victimes de la fusillade, qui a fait trois morts et cinq blessés.

Les autorités néerlandaises avaient indiqué lundi privilégier la piste terroriste, sans exclure un différend familial. Le Premier ministre Mark Rutte avait ainsi affirmé qu’on ne peut « exclure » d’autres motifs, notamment une dispute familiale.

Un homme soupçonné d’avoir ouvert le feu dans le tramway d’Utrecht a été arrêté lundi soir par la police néerlandaise. L’homme âgé de 37 ans et né en Turquie, était présenté comme dangereux, dans l’avis de recherche de la police.

Le niveau de menace terroriste à Utrecht placé après l’attaque au stade 5, son plus haut niveau, a été abaissé, selon le directeur de l’agence nationale pour la sécurité et le contre-terrorisme (NCTV), Pieter-Jaap Aalbersberg.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page