Franck Dubosc s’excuse auprès des Marocains

« Chers amis maro­cains (et autres) je suis désolé et je tiens à m’ex­cu­ser de mes propos malheureux et dépla­cés sur « le retard cultu­rel » de votre pays» écrit Franck Dubosc sur les réseaux sociaux.

Il ajoute : « Je n’en pense pas un mot bien sûr, ils sont les dires d’un homme blessé et déçu qui voit son nouveau bébé (Camping 3) inter­dit aux enfants dans un pays qui m’a si souvent accueilli (…) Vous n’avez pas un retard cultu­rel comme je l’ai bête­ment dit, nous sommes diffé­rents c’est tout».

Il regrette que «là où (ses) enfants rient, les vôtres doivent fermer les yeux» et confie: «C’est cela qui m’at­triste». Et de conclure: «Je vous aime et conti­nue­rai à dire à mes petits que nous sommes tous pareils sur cette terre, en espé­rant qu’un jour j’ai raison. Merci de m’avoir lu »

Rappelons que la présen­ta­tion du film « Camping 3 » au « Marra­kech du rire » la semaine dernière ne s’est pas bien passée pour Dubosc. A cause d’une scène avec des nudistes, ce film a été inter­dit aux moins de 16 ans et pendant la projec­tion, des spec­ta­teurs ont quitté la salle.

Dans une inter­view accor­dée à Télé Star, décla­rait: « Les femmes voilées, les enfants sortaient de la salle. Ben oui… Il y a une séquence de nudistes sur la plage de volley-ball. Il y a encore beau­coup de travail à faire… on se rend compte que cultu­rel­le­ment il y a 10 siècles de retard ». Les excuses ne suffiront pas.

M.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page