France: un plan de reconfinement a été préparé

Le nouveau Premier ministre Jean Castex a écarté, mercredi, l’idée d’un nouveau confinement total de la France en cas de deuxième vague du coronavirus, car le pays ne « supporterait pas » un second coup d’arrêt national qui aurait des « conséquences terribles » sur l’économie.

« J’ai bien la volonté de préparer la France à une éventuelle deuxième vague mais avec à l’esprit la nécessité de préserver la vie économique et sociale », a dit le nouveau chef du gouvernement français dans une interview à BFMTV-RMC, expliquant que le pays ne « supporterait pas » un second coup d’arrêt national.

Il a également confirmé qu’un plan de reconfinement a été préparé en cas de deuxième vague de l’épidémie.

« Oui, un plan de reconfinement est prêt mais on ne va pas faire un éventuel reconfinement comme on a fait celui de mars », a affirmé Jean Castex qui était chargé de la stratégie du déconfinement. « D’abord parce qu’on a appris, ensuite parce qu’un reconfinement absolu aurait des conséquences terribles, humaines, économiques, donc nous allons cibler », dans le cas d’une seconde vague de l’épidémie, a-t-il expliqué.

Le nouveau chef de gouvernement a par ailleurs indiqué qu’il se rendrait dimanche en Guyane, département français frontalier du Brésil, particulièrement touché par l’épidémie.

Le coronavirus a fait près de 30.000 morts en France, qui a connu un confinement strict de deux mois entre mars et mai. Depuis le mois de mai, la situation sanitaire s’améliore en dépit de l’apparition de certains clusters vite contenus par les autorités sanitaires du pays.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tanger : réouverture des salles de sport à partir de…

Le chef de la Ligue du Nord pour le Body Building, Abdessalam Salah a déclaré à Le Site info que la décision vient suite à une réunion qui s'est tenue au siège de la Wilaya de Tanger