France: un Franco-algérien condamné à 24 ans de réclusion

La justice française a rendu son verdict, ce vendredi, dans l’affaire de l’attentat déjoué en 2016 en France, condamnant le principal instigateur, un franco-algérien et deux de ses acolytes à 24 ans de réclusion.

Le franco-algérien Reda Kriket, 39 ans, et six autres hommes, accusés d’un projet d’attentat déjoué avant l’Euro-2016 de football, comparaissaient depuis le 8 mars devant la Cour d’assises spéciale de Paris.

Réda Kriket a été condamné à 24 ans de réclusion criminelle assortis d’une période de sûreté des deux tiers. Deux de ses coaccusés Anis Bahri, un Franco-tunisien de 37 ans et Abderrahmane Ameuroud, un Algérien de 43 ans résidant en Belgique et vétéran des camps d’Al-Qaïda en Afghanistan, ont été eux aussi condamnés à 24 ans de prison.

Le parquet national antiterroriste (Pnat) avait réclamé la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre des trois hommes.

Quatre autres hommes, accusés de soutien logistique, étaient également jugés dans cette affaire. La cour d’assises en a acquitté deux et a ordonné leur remise en liberté, alors que deux autres ont été condamnés respectivement à huit et douze ans de prison.

AJ


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page