France: nouvelles restrictions pour lutter contre le Covid-19

Le premier ministre français, Jean Castex, a annoncé, ce vendredi soir, de nouvelles mesures afin de lutter contre la propagation du Covid-19 et ses variants, alors que le pays connaît une cinquième vague épidémique fulgurante.

Parmi ces mesures, le chef du gouvernement a annoncé que le « pass sanitaire » va devenir un « pass vaccinal », qui ne pourra être activé qu’avec un schéma vaccinal complet.

Un projet de loi en ce sens sera soumis au parlement début janvier, a précisé Jean Castex, lors d’un point de presse au terme d’un nouveau Conseil de défense sanitaire consacré à la situation épidémique en France.

Il a, par la même occasion, promis un durcissement des contrôles et des sanctions pour les détenteurs de faux pass sanitaires, au moment où le pays compte près de 6 millions de personnes non vaccinées.

« Seule la vaccination sera valable dans le pass » sanitaire, a relevé le chef de l’exécutif.

« Près de six millions de personnes ne sont toujours pas vaccinés, ce n’est plus possible », a-t-il martelé, ajoutant que « notre meilleure arme, notre seule arme, c’est la vaccination avec trois doses désormais ». Avec deux doses, le vaccin est efficace à 70% contre les formes graves d’Omicron, et avec 3 doses, plus de 90%, a souligné le chef de l’exécutif, qui a prévenu que le variant Omicron sera dominant en France début 2022. À cet égard, le premier ministre a fait savoir que le délai pour la dose de rappel sera raccourci à 4 mois. « Dès le 3 janvier, le rappel sera possible dès que l’on aura passé le délai de 4 mois par rapport à la deuxième injection », contre 5 mois jusqu’à présent, a-t-il expliqué. Et afin d’éviter le brassage des populations qui favorise la propagation du virus, le premier ministre a fait valoir que les préfets seront incités à interdire les concerts et les feux d’artifice.

Il a incité ses concitoyens à se faire tester avant les réunions de fin d’année pour éviter la propagation du virus, ajoutant que les préfets interdiront les rassemblements sauvages et inviteront les collectivités à renoncer aux grands rassemblements comme les feux d’artifice et les concerts à l’occasion du 31 décembre. M. Castex a en outre fait savoir que plusieurs centaines de cas du variant Omicron ont été détectés dans l’Hexagone, notant que la nouvelle souche « se diffuse à une vitesse fulgurante ».

IT




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page