France: Nicolas Sarkozy mis en examen dans l’affaire libyenne

Après deux jours de garde à vue, l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, a été mis en examen dans le cadre de l’enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne électorale de 2007, rapporte la presse française.

L’ancien locataire de l’Élysée est poursuivi pour « corruption passive », « financement illégal de campagne électorale » et « recel de fonds publics libyens ». Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Lancée en 2013, l’enquête porte sur des chefs de corruption active et passive, trafic d’influence, faux et usage de faux, abus de biens sociaux et blanchiment, complicité et recel de ces infractions. Pour sa part, Sarkozy a toujours nié son implication dans cette affaire, déterrée par le franco-libanais Ziad Takieddine.

Rappelons que Nicolas Sarkozy était à Dakhla pour le Forum Crans Montana la semaine dernière.

Lire aussi: Nanterre: après son séjour au Maroc, Sarkozy placé en garde à vue

A.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Attentat de Nice: nouveau rebondissement

Un homme a été arrêté, jeudi soir à Nice, soupçonné d’avoir été en contact avec l'auteur de l’attaque à l’arme blanche perpétrée le matin dans la basilique Notre-Dame de la ville faisant trois morts, rapportent vendredi les médias français.