France: les espaces d’art contemporain vont rouvrir

Près de 50 centres d’art contemporain dans toute la France pourront rouvrir et accueillir le public en juin, dans le cadre du déconfinement qui a débuté le 11 mai, a annoncé le ministre de la culture, Franck Riester.

« Dans le respect des mesures sanitaires, ce sont près de 50 centres d’art et FRAC (fonds régionaux d’art contemporain) qui peuvent à nouveau ou pourront accueillir le public dans le courant du mois de juin », indique son département dans un communiqué.

Le ministre « se réjouit de la réouverture de nombreuses structures labellisées de la création artistique et de structures subventionnées des arts visuels », souligne-t-on.

« Les Françaises et les Français, dont l’appétit et le besoin d’art et de culture s’est exprimé si fortement pendant le confinement sur Internet, peuvent enfin revenir dans les lieux d’art contemporain », a déclaré le ministre, cité dans le communiqué, saluant les collectivités territoriales partenaires (régions, communes et départements) qui ont contribué à rendre possibles ces réouvertures.

La réouverture concernent les 18 FRAC dans toutes les régions de France ainsi que le le Palais de Tokyo à Paris (15 juin), avec les expositions d’art contemporain Ulla von Brandenburg et « Notre monde brûle ».

En plus des FRAC, des centres d’art contemporain seront accessibles dans le cadre de leur participation à la saison « Plein soleil », ainsi que diverses structures consacrées à la photographie.

La réouverture des musées et monuments nationaux est devenue possible à partir du 2 juin dans le cadre de la deuxième phase du déconfinement et va s’étaler pendant un mois et demi, avec une réouverture prévue seulement en juillet pour plusieurs des plus grands établissements, dont le Grand Palais et le Centre Pompidou, le 1er juillet, et le Louvre le 6 juillet.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

France: 100 milliards d’Euros pour soutenir les entreprises

Le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé, jeudi, un plan de relance de 100 milliards d'euros pour soutenir l’investissement des entreprises et la création d’emplois, dans le sillage des mesures prises par le gouvernement en vue de faire face aux répercussions "sans précédent" de la crise économique consécutive à la pandémie de Covid-19.