France: le ministre de la Santé reçoit une première dose du vaccin AstraZeneca

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran a reçu lundi une première dose du vaccin anti-covid d’AstraZeneca, rapportent les médias locaux.

Approuvé le 29 janvier par l’Agence européenne des médicaments et homologué la semaine dernière par les autorités sanitaires françaises, le vaccin Astra Zeneca, développé par le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca, doit être administré uniquement aux personnes âgées de moins de 65 ans, comme préconisé par La Haute Autorité de santé (HAS).

Le vaccin doit servir notamment à vacciner la totalité des soignants, y compris ceux âgés de moins de 50 ans, comme Olivier Véran, neurologue de formation, qui s’est fait vacciné dans un centre hospitalier de Melun, en banlieue parisienne.

″Étant moi même soignant de moins de cinquante ans, ayant toujours dit que je me ferais protéger lorsque je ferais partie de la cible des indications de vaccin, j’ai accepté, à l’invitation du directeur de l’établissement, de recevoir la première injection du vaccin AstraZeneca », a expliqué le ministre, qui a invité l’ensemble des soignants à se faire vacciner.

Il a formé l’espoir, dans ce contexte, que la France puisse vacciner « dans les 15 jours à venir » l’ensemble des soignants, pompiers et aides à domicile.

Selon le ministre, 270.000 doses de ce vaccin sont déjà arrivées en France, soulignant que 300.000 supplémentaires sont attendues « dans les deux jours ».

En France, 2.109. 641 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19, selon les derniers chiffres des autorités sanitaires. Dans le détail, 1.866 091 personnes ont reçu une première dose du vaccin alors que 243.550 ont été complètement vaccinées. Depuis le début de la campagne de vaccination, le 27 décembre dernier, la France a reçu au total 2.653. 200 doses de vaccin.

Récemment, le Premier ministre français a annoncé une intensification du rythme de la campagne vaccinale contre le Covid. Quelque 1,7 million de rendez-vous supplémentaires pour des premières injections de vaccins contre le Covid-19 seront prochainement ouverts, selon Jean Castex qui a annoncé 500.000 rendez-vous pour fin février, puis 1,2 million sur le mois de mars.

Le Premier ministre français a également assuré que l’exécutif maintenait l’objectif de proposer la vaccination à toutes les personnes de plus de 65 ans d’ici le mois de mai et d’avoir couvert tous les Français adultes d’ici la fin de l’été, comme annoncé par le Président Emmanuel Macron.

Selon les observateurs, l’accélération du rythme de vaccination va être rendue possible par l’arrivée du vaccin d’AstraZeneca, dont l’utilisation a commencé le week-end.

Le vaccin d’AstraZeneca est le troisième à être autorisé en France après Pfizer/BioNtech et Moderna.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page