France: le gouvernement veut prolonger l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement français veut prolonger jusqu’au 16 février l’état d’urgence sanitaire pour faire face à la deuxième vague épidémique liée au nouveau coronavirus.

Un texte allant dans ce sens a été adopté, mercredi, en Conseil des ministres. La mesure prévoit l’introduction du couvre-feu pour un certain nombre de départements, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, lors du compte-rendu du conseil des ministres.

Levé le 10 juillet, l’état d’urgence a été rétabli par décret dans la nuit de vendredi à samedi, permettant notamment l’imposition d’un couvre-feu entre 21h00 et 06h00 en Ile-de-France et huit métropoles. L’exécutif français souhaite qu’il reste en vigueur jusqu’au 1er décembre au moins, soit six semaines. Mais au-delà d’un mois, le gouvernement nécessite l’aval du Parlement.

“Le virus ne connaît pas de calendrier, la crise sanitaire va durer, aussi nous devions retourner devant le Parlement », a dit le porte-parole du gouvernement.

Ainsi, le texte “autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et portant diverses mesures de gestion de la crise sanitaire” sera examiné ce week-end à l’Assemblée nationale, avant d’aller au Sénat.

L’état d’urgence autorise, si nécessaire, à limiter, voire interdire, les déplacements, ou à instaurer des confinements partiels ou complets de la population. Le projet de loi présenté mercredi permet à l’exécutif de recourir à ces mesures jusqu’au 16 février inclus.

La France comptait, mardi, 2 177 personnes hospitalisées en réanimation en raison du Covid-19.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: affluence monstre dans les annexes administratives, la Toile s’inquiète (PHOTO)

Catastrophe annoncée à cause de l’affluence monstre dans les annexes administratives à Casablanca.