France: le Comité d’éthique approuve la vaccination des 5-11 ans

Alors que le gouvernement français table sur la vaccination massive pour freiner la 5ème vague de l’épidémie du Covid-19, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) s’est prononcé vendredi en faveur de la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans.

Dans cet avis présenté la veille au gouvernement, le CCNE a toutefois insisté sur la nécessité de laisser le choix aux parents, tout en excluant d’imposer un « pass sanitaire » aux enfants.

« Il est important de vacciner les enfants et que cette vaccination soit bien suivie », a déclaré lors d’une conférence de presse l’obstétricienne Alexandra Benachi, membre du CCNE.

La vaccination contre le Coronavirus pour quelque 360.000 enfants identifiés comme « à risques » a commencé mercredi en France. Mais, le gouvernement envisageait de l’étendre à tous les enfants âgés entre 5 et 11 ans, en cas d’avis favorables du comité d’éthique et de la Haute autorité de santé.

Récemment, le Premier ministre Jean Castex a affirmé que la vaccination des enfants était « une nécessité », car les plus jeunes sont aujourd’hui les plus « transmetteurs ».

Dans un avis publié le 6 décembre, le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale considérait que « les indications de la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans paraissent réunies ». Il conditionnait néanmoins sa mise en place à l’obtention de données « en vie réelle » afin d’assurer « que la balance bénéfice-risque est favorable ».

Dans le scénario actuel du gouvernement, l’ouverture de la vaccination à tous les enfants pourrait intervenir à partir du mois de janvier 2022. Elle se ferait sur la base du volontariat.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page