France: la tendance haussière se confirme

Au lendemain de l’annonce de nouvelles mesures restrictives et alors que la France a enregistré ce jeudi plus de 16.000 nouveaux cas en 24 heures, le gouvernement français en a appelé à « la responsabilité » des Français.

« On ne joue pas avec une épidémie », a mis en garde le Premier ministre Jean Castex sur France 2, affirmant que « la responsabilité » est « nécessairement collective », face au virus Covid-19.

« Il faut que l’opinion soit très attentive. Si nous n’agissons pas, on pourrait se trouver dans une situation proche de celle du printemps. Ca pourrait pouvoir dire reconfinement », a-t-il averti.

Face au grand tollé suscité par les récentes mesures restrictives de l’exécutif pour faire face à l’épidémie, Jean Castex les a justifiées en affirmant que la situation était « très préoccupante dans toute la France » mais « surtout grave dans les grandes agglomérations ».

Le gouvernement français avait placé jeudi la ville de Marseille et la Guadeloupe en « alerte maximale », avec des mesures plus restrictives notamment la fermeture des bars et restaurants, une décision qui a déplu aux élus locaux de Marseille et sa région qui ont annoncé le dépôt d’un référé en justice pour empêcher cette fermeture qui selon eux porterait un coup au secteur déjà fragilisé.

La ville de Paris et une dizaine d’autres métropoles ont été placées elles en « alerte renforcée ».

A Marseille, c’est « une course contre la montre » et c’est pour cela que « nous avons décidé de prendre des mesures plus fortes », a ajouté le premier-ministre français. Selon lui, l’objectif du gouvernement est « simple »: « éviter la saturation de nos établissements hospitaliers », en particulier les services de réanimation.

La France a enregistré 16.096 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, un record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays, selon les données publiées jeudi soir par Santé publique France.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nouvelles mesures restrictives : ce qui change à Al Hoceima

Les autorités provinciales de la préfecture d'Al Hoceima ont annoncé, vendredi, l'adoption d'une série de mesures restrictives pour endiguer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).