France: la 5ème vague commence à décroître

La cinquième vague épidémique du Covid-19 en France, marquée par des records de contaminations ayant dépassé les 300.000 cas par jour, a commencé sa décrue, a indiqué, lundi, Arnaud Fontanet, épidémiologiste et membre du Conseil scientifique, instance consultative indépendante chargée d’éclairer la décision publique pour lutter contre la pandémie.

« Le pic des infections a été passé ces jours-ci au moins en Île-de-France, ce sera un petit peu plus tard dans les autres régions”, a-t-il dit sur les ondes de France Inter.

Selon l’épidémiologiste à l’Institut Pasteur, les admissions à l’hôpital devraient augmenter dans les prochains jours puis atteindre un pic dans la semaine qui vient.

En revanche, les patients vont rester dans les hôpitaux, qui pourraient rester très sollicités tout le courant février, a-t-il expliqué.

“Mais on a le sentiment que le pic est en train de passer devant nos yeux », a-t-il précisé.

Concernant le futur de la pandémie dans le pays, le scientifique s’est voulu plus prudent, mettant en avant que « le processus d’émergence des variants va continuer d’exister. »

« Si vous avez un variant qui émerge, qui est capable d’échappement immunitaire et qui est capable d’une contagiosité extrême, on peut se retrouver avec une nouvelle vague », a-t-il prévenu.

« Si on a la chance avec Omicron d’avoir un variant peu sévère, on aura des vagues qui vont affecter les hospitalisations mais pas les réanimations. Si malheureusement le prochain variant, qui échappe beaucoup, qui est très contagieux et est plus sévère, ce sera plus difficile », a ajouté le scientifique.

La France subit depuis des semaines une cinquième vague fulgurante du Covid-19 accompagnée d’une déferlante du variant Omicron.

Face à cette situation en vue de freiner la propagation du virus, le parlement a adopté définitivement dimanche soir le très controversé projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal.

En vertu de ce projet de loi, il faudra pouvoir justifier d’un statut vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou transports publics interrégionaux.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page