France: hommage national aux victimes de l’attaque de Nice (VIDEO)

Un hommage national a été rendu, samedi matin à Nice, aux trois victimes de l’attentat au couteau survenu le 29 octobre dernier dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de cette ville.

Une cérémonie a été présidée à cette occasion par le premier ministre Jean Castex, en présence de proches des victimes, du maire de la ville, de membres du gouvernement, des présidents des deux chambres du parlement, de l’ancien président Nicolas Sarkozy et de plusieurs personnalités françaises et étrangères.

Par la même occasion, Castex a remis la Légion d’honneur aux trois agents de la police municipale qui sont intervenus directement pour neutraliser l’assaillant, et la médaille de l’Ordre du mérite aux trois autres policiers qui les ont accompagnés.

Le chef du gouvernement a annoncé que la médaille de la sécurité intérieure sera attribuée « à toutes celles et ceux qui sont intervenus à la basilique en ce matin d’effroi ».

Le matin du 29 octobre, un jeune d’origine tunisienne, arrivé en France en début du mois, avait perpétré une attaque à l’arme blanche à la basilique de Notre-Dame, en plein centre de Nice, tuant deux femmes et un homme.

Le présumé assaillant a été blessé grièvement lors de son interpellation par la police. Vendredi, il a été transféré par avion d’un hôpital niçois vers Paris.

Selon une source proche du dossier, citée par la presse locale, l’attaquant, testé positif au Covid-19, doit être hospitalisé dans la capitale avant d’être entendu par les services de renseignement, dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet antiterroriste pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste », « tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Suite à cette attaque, la France a porté le plan « vigipirate », dispositif central de lutte contre le terrorisme, à son niveau le plus élevé « urgence attentat » sur l’ensemble du territoire national.

Dans le même contexte, le président Emmanuel Macron a annoncé jeudi le doublement des effectifs de la police, de la gendarmerie et de la douane sur les frontières du pays en vue de lutter contre le terrorisme.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page