France: hommage national à Samuel Paty (VIDEO)

La France a rendu un hommage national, ce mercredi soir, au professeur de collège Samuel Paty, décapité vendredi dernier à Conflans-Sainte-Honorine, en région parisienne.

Une cérémonie solennelle a été présidée dans la cour d’honneur de la Sorbonne par le chef de l’Etat Emmanuel Macron, en présence de 400 invités, dont la famille et des proches de la victime, les membres du gouvernement, des parlementaires, de politiques et des personnalités de tous bords, ainsi qu’une centaine d’élèves d’établissements d’Ile-de-France.

Une minute de silence a été observée à cette occasion à la mémoire de cet enseignant de 47 ans, sauvagement assassiné par un jeune réfugié tchétchène, qui a été abattu par la police.

A cette occasion, Macron a remis la légion d’honneur à titre posthume à la victime, avant de prononcer une allocution, au cours de laquelle il a souligné que Samuel Paty est “devenu vendredi le visage de la République”.

Il a été tué car il « incarnait la République qui renaît chaque jour dans les salles de classe, la liberté qui se transmet et se perpétue dans les écoles », a déclaré le chef de l’Etat, qui a appelé à davantage d’unité des Français.

« Je ne parlerai pas du cortège des terroristes, de leurs complices et de tous les lâches qui ont commis et rendu possible cet attentat. Je ne parlerai pas de ceux qui ont livré son nom aux barbares. Ils ne le méritent pas. Je suis venu vous parler de Samuel Paty », a-t-il dit.

« Nous continuerons le combat pour la liberté et la liberté dont vous êtes désormais le visage », a promis le chef de l’Etat.

Deux écrans géants ont été installés à l’extérieur de l’enceinte pour permettre au grand public sur place de suivre en direct cette cérémonie, qui a été marquée par la lecture de plusieurs textes, dont “Aux instituteurs et institutrices” de Jean Jaurès, ainsi que la lettre d’Albert Camus à son instituteur lorsqu’il a reçu le Prix Nobel.

Cette cérémonie intervient après l’hommage rendu par le parlement à ce professeur d’histoire-géographie et les marches et rassemblements organisés dans les quatres coins de la France.

Plus tôt dans la journée, le procureur de la République antiterroriste avait annoncé que sept personnes, dont deux collégiens de 14 et 15 ans, ont été déférées dans la perspective de l’ouverture d’une information notamment des chefs de complicité d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La visite d’Eric Dupond-Moretti au Maroc confirmée

Le ministre français de la Justice, Eric Dupond-Moretti, est attendu ce dimanche 6 décembre au Maroc.