France: deux nouvelles nominations au gouvernement

Le gouvernement français s’est élargi mardi avec la nomination de Jean-Paul Delevoye haut-commissaire aux Retraites et Jean-Baptiste Djebbari secrétaire d’État chargé des Transports, a annoncé l’Elysée.

«Sur proposition du Premier ministre, le Président de la République a nommé membres du Gouvernement M. Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire aux Retraites. Il est délégué auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé; et M. Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports », a indiqué l’Elysée dans un communiqué.

Au total, 37 membres du gouvernement ( 19 hommes et 18 femmes) vont prendre part mercredi au séminaire gouvernemental qui marque la rentrée politique autour du président d’Emmanuel Macron et du Premier ministre Edouard Philippe.

L’entrée au gouvernement de Jean-Paul Delevoye, 72 ans, lui permettra de présenter le futur projet de loi réformant les régimes de retraites en Conseil des ministres et le défendre devant le Parlement, selon les médias du pays.

Nommé en septembre 2017 haut-commissaire à la réforme des retraites auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, Jean-Paul Delevoye avait remis mi-juillet au Premier ministre un rapport sur la délicate réforme des retraites où il préconise l’instauration d’un «système universel» par points remplaçant les 42 régimes actuels et un âge de 64 ans pour une retraite à taux plein.

Sa nomination au gouvernement intervient alors qu’un nouveau round de concertation avec les partenaires sociaux sur la réforme des retraites doit avoir lieu jeudi et vendredi à Matignon.

Âgé de 37 ans, Jean-Baptiste Djebbari, rapporteur de la réforme de la SNCF en 2018, a été nommé aux Transports pour épauler la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne, selon les mêmes sources.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Accusé de viol, l’humoriste Jaouadi lance un appel aux Marocains (VIDEO)

L’humoriste marocain Abdelfattah Jaouadi est accusé de viol par une Française. Après avoir passé cinq jours en garde à vue, le comédien a été déféré devant le juge qui a décidé de le poursuivre en état de liberté provisoire