France/Covid-19: tests obligatoires pour les voyageurs de 16 pays, le Maroc concerné?

La France, qui fait face à une légère reprise de l’épidémie de Coronavirus, va généraliser les tests à l’arrivée pour les voyageurs venant de 16 pays où le virus circule fortement, a annoncé vendredi le Chef du gouvernement Jean Castex.

« Nous avons décidé de généraliser les tests à l’arrivée. C’est ce dispositif qui est en train de se mettre en place, qui va monter en puissance pour être opérationnel ces prochains jours, au plus tard le 1er août », a indiqué le Premier ministre français après un Conseil de défense consacré à la pandémie.

« Seize pays ont été identifiés dans le monde où la circulation virale est forte. Pour l’ensemble de ces pays, il a été décidé que les voyageurs seront tenus de disposer d’un test attestant qu’ils ne sont pas porteur du virus pour embarquer dans les avions correspondants », a- indiqué Castex, qui s’exprimait depuis l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle où il s’est rendu accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran et du ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Sont concernés par cette mesure : les Emirats arabes unis, les États Unis, le Bahreïn, le Panama, l’Afrique du Sud, le Koweït, le Qatar, Israël, le Brésil, le Pérou, la Serbie, l’Algérie, la Turquie, Madagascar, l’Inde et Oman.

« En cas de test positif, le passager sera placé en quatorzaine. Les ports seront également soumis à ce dispositif », a poursuivi Jean Castex.

Par ailleurs, le Premier ministre français a recommandé aux Français de ne pas se rendre en Catalogne, région espagnole où l’épidémie n’est pas sous contrôle.

Le Président français Emmanuel Macron a convoqué, vendredi, un Conseil de défense pour « étudier de nouvelles mesures » contre l’épidémie de Covid-19. Cette réunion, qui a rassemblé les ministres et les responsables des principaux services de l’Etat concernés par la gestion de la crise, a été consacrée notamment au renforcement des contrôles aux frontières et dans les ports et aéroports. Elle a également fait le point sur la question du port du masque rendu obligatoire dans tous les espaces publics clos depuis lundi.

Ce Conseil de défense sanitaire intervient alors que le ministère de la Santé a prévenu d’une augmentation de la circulation du virus en France , liée notamment à « un relâchement de l’application des gestes barrière ».

Une alerte corroborée par l’Agence Santé Publique France qui a fait état, dans son bulletin épidémiologique relayé vendredi par les médias du pays, de la détection de plus de 1.000 nouveaux cas et de l’identification de 10 foyers de contamination en 24 heures.

Récemment, le Conseil scientifique, instance mise en place pour éclairer l’exécutif français dans la gestion de la crise sanitaire du nouveau coronavirus, s’est inquiété de la possibilité d’une deuxième vague de Covid-19 en France à l’automne.

Son président, Jean-François Delfraissy, a estimé qu’une deuxième vague du coronavirus était l’hypothèse « la plus probable » pour les suites de l’épidémie, qui a provoqué plus de 30.000 décès en France.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: le Maroc s’approche des 6.000 décès

Le Maroc enregistre désormais 316.260 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 5.915 décès et 310.193 guérisons.