France/Covid-19: nouveau dispositif financier au profit des entreprises

Le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé la présentation, jeudi, d’un nouveau dispositif financier visant de soutenir les entreprises touchées par la crise économique consécutive à la pandémie du Covid-19.

Il s’agit de prêts participatifs ou d’obligations soutenus par l’État qui devront permettre de générer entre 10 et 20 milliards d’euros de quasi-fonds propres pour les projets d’investissement des entreprises françaises, souligne Bercy.

Cette mesure, qui a reçu le feu vert de la Commission européenne, vise à apporter de nouveaux financements de long terme, d’une maturité supérieure à 7 ans, assimilables à des quasi-fonds propres, aux PME et aux ETI, relève le ministère de l’Economie.

A mi-chemin entre le prêt à long terme et la prise de participation au capital d’une entreprise, ces prêts sont mieux rémunérés qu’un prêt classique, mais plus risqués pour le prêteur.

« Nous avons obtenu l’accord définitif (de la Commission européenne). Je présenterai jeudi matin avec les représentants des banques » ce dispositif, considéré comme une aide d’Etat, a affirmé le ministre lors d’un point presse consacré au plan de relance.

Les premiers prêts participatifs pourront être distribués, avec le concours des banques, « fin mars ou au plus tard au début du mois d’avril », a expliqué Le Maire.

L’État prévoit d’apporter une garantie partielle aux banques pour indemniser celles qui subiraient un défaut de paiement sur ces prêts, selon les médias.

Ce dispositif vient s’ajouter aux prêts garantis par l’Etat mis en place afin d’aider les entreprises face à la crise et préserver les emplois.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page