France: 100 milliards d’Euros pour soutenir les entreprises

Le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé, jeudi, un plan de relance de 100 milliards d’euros pour soutenir l’investissement des entreprises et la création d’emplois, dans le sillage des mesures prises par le gouvernement en vue de faire face aux répercussions « sans précédent » de la crise économique consécutive à la pandémie de Covid-19.

« Nous allons accélérer à nouveau, à partir du 25 août, avec un plan de relance de 100 milliards d’euros, qui aura pour vocation à soutenir l’investissement des entreprises et la création des emplois », a déclaré M. Le Maire qui était l’invité de la chaîne d’information en continu Bfmtv.

Selon lui, après avoir amorti avec « succès » le choc de la crise économique, l’enjeu désormais est de relancer la machine économique, de permettre aux entreprises d’investir à nouveau et de créer des emplois de façon à ce que « nous retrouvions d’ici 2022 », le niveau de développement d’avant la crise en 2019.

Le ministre a souligné que la France est toujours en « situation de crise économique », faisant observer que l’Exécutif se prépare à l’affronter comme il a fait depuis le premier jours en intervenant massivement et en soutenant les entreprises à travers des dispositifs comme les prêts garantis par l’Etat, le chômage partiel, l’exonération de charges et le fonds de solidarité pour les plus petites entreprises.

Le président Emmanuel Macron avait décliné mi-juillet dernier les priorités de son plan de relance post-Covid-19, dont la préservation de l’emploi et la jeunesse.

Le plan de relance de l’économie française représentera « au moins 100 milliards d’euros », en plus des 460 milliards déjà engagés en mesures sectorielles et de soutien à l’économie depuis le début de l’épidémie, avait indiqué le chef de l’Etat.

La crise économique consécutive à l’épidémie du coronavirus a eu un impact « sans précédent » sur l’économie française avec la destruction de centaines de milliers de postes de travail.

Dans le troisième projet de budget rectificatif depuis le début de la pandémie de Covid-19 en France, le gouvernement table sur une récession de 11% du PIB en 2020, un déficit de 11,4% et une dette publique à 120,9% du PIB.

Le texte prévoit des plans de soutien et d’urgence aux secteurs économiques les plus impactés par la crise, dont le tourisme (18 milliards d’euros), l’aéronautique (5 milliards) ou encore l’automobile (8 milliards), ainsi qu’un soutien de 4,5 milliards d’euros aux collectivités territoriales.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Intempéries dans le sud de la France: au moins une personne portée disparue (VIDEO)

Au moins une personne est portée disparue dans des intempéries ayant frappé ce samedi le sud de la France, rapporte la presse locale.