Explosion au Liban : bilan provisoire, ce que l’on sait

Au moins 30 personnes ont été tuées et plus de 3.000 autres blessées dans une explosion survenue mardi au port de Beyrouth, a affirmé le ministre libanais de la Santé, Hamad Hassan. « C’est une catastrophe dans tous les sens du terme », a-t-il déploré dans une déclaration aux médias.

Selon le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, ces « violentes explosions » pourraient être dues à des « matières explosives » confisquées et stockées « depuis des années » dans un entrepôt du port. « Les services concernés mènent l’enquête. Ils diront quelle est la nature de l’incident », a-t-il précisé.

Suite à ces explosions, le président libanais, Michel Aoun, a convoqué une « réunion urgente » du Conseil supérieur de la Défense.

Pour sa part, le Premier ministre Hassan Diab a décrété une journée de deuil national mercredi en mémoire des « victimes de l’explosion », appelant les « pays amis » et « frères » à aider le Liban, pour « panser (ses) plaies profondes ».

Articles similaires

Suggestions d’articles

Liban: terrible incendie au port de Beyrouth

Un incendie s'est déclaré jeudi dans un entrepôt du port de Beyrouth, causant la panique parmi des Libanais toujours sous le choc de l'explosion meurtrière et dévastatrice qui a traumatisé la capitale il y a seulement cinq semaines.