Etats-Unis: un nouveau triste record a été atteint mardi

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés aux États-Unis mardi a atteint un record avec quelque 62.000 patients, alors que les nouveaux cas d’infections quotidiennes ont dépassé, pour la première fois, 139.000, selon les chiffres de l’organisation de collecte de données « Covid Tracking Project ».

Pour sa part, l’université Johns Hopkins évoque, dans ses données pour les dernières 24 heures, 201.961 nouveau cas, ce qui constitue un record d’infections quotidiennes. Épicentre mondial de la pandémie avec plus de 10 millions de cas et 240.000 morts, les Etats-Unis sont confrontés à une nouvelle flambée ces derniers jours, une situation qui risque de s’aggraver avec la chute des températures en cette saison hivernale.

Le nombre de personnes hospitalisées avec le coronavirus, comptabilisé par le Covid Tracking Project, a plus que doublé depuis septembre, et dépasse désormais le pic atteint au début de la pandémie, lorsque 59.940 patients hospitalisés ont été signalés le 15 avril.

Les pics d’avril et de juillet n’ont duré que quelques jours et se sont rapidement atténués, mais à l’approche de l’hiver, les experts ne s’attendent pas à un tel recul rapide, selon le New York Times.

Les États-Unis ont dépassé les 10 millions de cas connus dimanche, enregistrent en moyenne plus de 111 000 nouveaux cas par jour, un record, selon une base de données du grand tirage américain.

Alors que l’administration du président Donald Trump a vanté la fin de la pandémie comme l’une de ses réalisations, le président élu Joe Biden a présenté, sur sa plateforme de transition, un plan pour face à cette crise sanitaire inédite après son investiture le 20 janvier prochain. Il a déjà annoncé les membres de son conseil consultatif sur le coronavirus, qui sera dirigé par l’ancien chirurgien général, le Dr Vivek Murthy et promis que, dès le premier jour à la Maison Blanche, il agirait pour installer un « commandant de la chaîne d’approvisionnement » pour la fabrication des équipements médicaux, et s’est engagé en faveur de la gratuité de tout éventuel vaccin, et pour l’annulation du retrait américain de l’Organisation mondiale de la Santé décidé en juillet par Donald Trump.

La société pharmaceutique américaine Pfizer a annoncé lundi avoir abouti à un vaccin « efficace à 90% » contre le Covid-19, un développement prometteur alors qu’à travers le monde, 50 millions de personnes ont été infectées par la pandémie qui a tué plus de 1,2 millions de personnes.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page